Orientation sexuelle et affective

Terme désignant les diverses attirances émotionnelles ou/et érotiques qu’une personne peut éprouver. 

 

Identité de genre

Correspond au sentiment profond d’être un homme, une femme, entre les deux ou ni l’un, ni l’autre.

 

Expression de genre

Renvoie à l’adoption par une personne de comportements, d’attributs ou de rôles socialement définis comme féminins ou masculins. 

DIGOS

Acronyme pour Diversité de Genre et d’Orientation Sexuelle.

 

LGBTI

Acronyme pour lesbiennes, gays, bisexuel-les, trans* et intersexes.

 
 

Lesbienne

Terme désignant les femmes attirées émotionnellement, érotiquement par les femmes. D’autres qualificatifs peuvent lui être préférés.

Gay

Anglicisme désignant les hommes attirés émotionnellement, érotiquement par les hommes. D’autres qualificatifs peuvent lui être préférés.

 

Bisexuel-le

Terme désignant le fait d’être attiré affectivement, érotiquement, par les hommes et/ou les femmes. D’autres qualificatifs peuvent lui être préférés.

Intersexe

Terme désignant les personnes présentant simultanément et de manière innée des caractéristiques (génétiques, hormonales, physiologiques…) des deux sexes.

Trans*

Une personne trans* est une personne qui ne se reconnaît pas, complètement ou partiellement, dans le sexe qui lui a été assigné à la naissance et/ou dans tout ce qui est lié à cette identité sexuée native. La personne peut alors - ou non - souhaiter entamer une transition, c’est-à-dire une évolution sociale et/ou physique lui permettant de faire davantage concorder son identité de genre avec son insertion sociale et son apparence physique. Le terme trans* recouvre tout un ensemble de réalités très diverses que les personnes concernées peuvent désigner par une multitude de termes.

 
 
 
 

Coming out / outing

Le terme coming out est un anglicisme désignant le moment choisi par les homosexuel-le-s et les bisexuel-le-s pour révéler ouvertement leur orientation sexuelle. Ce terme est également employé par les trans. Par opposition, l’outing désigne le fait de la révéler à l’insu de la personne ou contre son gré.

 
 

Homophobie

Peur, haine et/ou désapprobation envers l’homosexualité. L’homophobie désigne ainsi l’intolérance, le mépris, les préjugés, les attitudes et sentiments négatifs, les aversions, les discriminations et les violences envers les personnes homosexuelles, ou supposées comme telles, ou envers l’homosexualité en général.

Biphobie

Peur, haine et/ou désapprobation envers la bisexualité. La biphobie désigne ainsi l’intolérance, le mépris, les préjugés, les attitudes et sentiments négatifs, les aversions, les discriminations et les violences envers les personnes bisexuelles, ou supposées comme telles, ou envers la bisexualité en général.

 

Transphobie

Peur, haine et/ou désapprobation envers les identités de genre et les expressions de genre atypiques. La transphobie désigne ainsi l’intolérance, le mépris, les préjugés, les attitudes et sentiments négatifs, les aversions, les discriminations et les violences envers les personnes trans*, ou supposées comme telles, ou envers les personnes vivant une identité de genre atypique ou exprimant une identité de genre atypique.

Hétérocentrisme

Renvoie au fait de considérer et/ou présenter, le plus souvent inconsciemment, l’hétérosexualité comme la seule orientation sexuelle existante ou valide. Cela conduit par exemple à présupposer que tout le monde est hétérosexuel et/ou à agir comme si tel était le cas.

 

Partenariat enregistré

Etat civil approuvé par votation populaire en 2005 et introduit en 2007 permettant la reconnaissance des couples de même sexe en Suisse. Cet état civil est distinct du mariage notamment de par les différences qu’il implique au niveau de la filiation et de l’adoption.

Homoparentalité

Désigne le fait, pour des personnes homosexuelles, d’être ou de devenir parents. L’homoparentalité peut découler d’une adoption, ou être le fait d’une relation hétérosexuelle antérieure, d’un projet de coparentalité ou encore d’enfants conçus grâce à l’insémination avec donneur ou par la gestation pour autrui. Elle peut nécessiter le recours à une personne extérieure : insémination artificielle, mère porteuse dans les pays où c’est légal, etc.